Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

vendredi 23 février 2024
sys bannière

Agro-industrie//Crise dans la filière palmier à huile// Comment le ministre d’Etat Adjoumani a décanté la situation

Facebook Twitter LINKEDIN
Agro-industrie//Crise dans la filière palmier à huile// Comment le ministre d’Etat Adjoumani a décanté  la situation

Une réunion technique entre les associations interprofessionnelles de la filière palmier à huile et le ministre d’Etat, ministre de l’agriculture, du développement rural et des productions vivrières, Kobenan Kouassi Adjoumani s’est tenue le mardi 31 octobre 2023 à la CAISTAB au Plateau à Abidjan. Il s’agissait à cette rencontre de discuter sur les difficultés autour de ladite filière et s’accorder sur un prix de vente. Indique une note à la presse du Ministère de l’Agriculture, du développement rural et des productions vivrières.
« Parallèlement à la fermeture de ces marchés, nous avons assisté à l’entrée massive sur notre territoire d’huile raffinée en provenance de ces mêmes pays d’Asie du Sud-Est sur notre territoire. Ces huiles qui bénéficient de subventions des prix de l’oléine de la part de ces États nous arrivent sur notre territoire à des prix qui défient toute concurrence. Ainsi, les acteurs de la deuxième transformation ne sont plus ni compétitifs sur le marché national, ni compétitifs sur le marché de la sous-région », a fait savoir Henri César Sama Damalan, Président du conseil d’administration du Conseil Hévéa-Palmier à Huile.
Selon lui, les acteurs ne savent plus à quel Saint se vouer. « Nos acteurs se retrouvent donc avec des stocks, acquis à des prix très élevés pendant la période de plafonnement compromettant ainsi les approvisionnements en huile de palme brute de la première transformation et par conséquent l’achat des régimes de palme provenant des plantations villageoises ».

 

Ajoutant que si l’Etat ne prend pas de mesures rigoureuses pour protéger les industries ivoiriennes, la filière palmier à huile ne sortira pas de ses difficultés. « Le mécanisme de calcul des prix en vigueur depuis 2008 nécessite une révision pour être adapté aujourd’hui aux réalités du marché », a-t-il insisté.

Sur la période d’octobre, novembre et décembre, la tonne du régime du palmier à huile bord champs s’achètera à 65 000 fcfa la tonne et le prix chez les raffineurs sera de 530 000 francs Cfa la tonne.

A la suite, les trois collèges à travers leurs différents porte-paroles ont donné leurs positions respectives sur la crise que traverse la filière et les pistes de solutions qu’ils proposent pour en sortir pour le bonheur des acteurs de la filière. « Nous sommes retrouvés pour s’accorder sur un certain nombre de choses pour le bien de la filière. Les producteurs les transformateurs et les raffineurs ont accepté les propositions que nous leurs avons proposé. Alors, sur la période d’octobre, novembre et décembre, la tonne du régime du palmier à huile bord champs s’achètera à 65 000 fcfa la tonne et le prix chez les raffineurs sera de 530 000 francs Cfa la tonne », a-t-annoncé ministre d’Etat, ministre de l’agriculture, du développement rural et des productions vivrières Kobenan Kouassi Adjoumani.
Bamba M.

sys bannière