Prix garanti bord champ (campagne 2023-2024): Cacao 1000 Fcfa/Kg;  Café  900 Fcfa/Kg

vendredi 23 février 2024
sys bannière

Economie cacaoyère//Accès de nouveaux membres à l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (Iccig)// Le Conseil d’administration balise le terrain

Facebook Twitter LINKEDIN
Economie cacaoyère//Accès de nouveaux membres à l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (Iccig)//  Le Conseil d’administration balise le terrain

Le Conseil d’administration de l’Initiative Cacao Côte d’Ivoire-Ghana (ICCIG) a approuvé les lignes directrices pour l’adhésion de nouveaux membres, lors de la réunion du Comité de Pilotage de l ’organisation à Abidjan, ce 23 novembre 2023.
« Nous en sommes à notre troisième année d’existence et, comme d’autres pays ont exprimé leur intérêt à rejoindre l’Initiative, nous avons dû créer un cadre pour que cela se produise. La Côte d’Ivoire et le Ghana contrôlent 60% de l’offre mondiale et nous espérons qu’avec l’adhésion d’autres pays producteurs, cela fera de l’Initiative une force encore plus redoutable sur le marché mondial », a déclaré le Secrétaire exécutif de l’Iccig, Alex ASSANVO.
« Cela renforcera également notre plaidoyer et notre engagement conjoints auprès de l’Union européenne pour la reconnaissance de nos systèmes nationaux de traçabilité et de la Norme ARS 1000 pour le cacao durable, en tant que contributeurs à la conformité de nos produits dans le secteur », a poursuivi Alex ASSANVO. L’état des lieux de l’industrie présenté par le Secrétaire Exécutif a montré que les actions visant à mettre en œuvre la vision de l’Iccig sont en bonne voie et qu’il est essentiel que la question d’un revenu décent pour les planteurs soit au centre de toute démarche de durabilité.
À cet égard, le Conseil d’administration de l’Iccig a salué les recommandations des groupes d’experts mis en place pour établir un Pacte économique pour le développement durable, en vue de concevoir des solutions à long terme pour parvenir à un revenu vital décent pour les producteurs de cacao.
Le Conseil d’administration a également salué les actions des deux pays visant à renforcer leurs systèmes nationaux de traçabilité. Il a été convenu que, sous les auspices de l’Iccig, la Côte d’Ivoire et le Ghana travailleront à la création de comités ad hoc sur la traçabilité afin d’améliorer la mise en œuvre efficace de leurs systèmes nationaux de traçabilité et de partager les bonnes pratiques agricoles.
Enfin, la présidence de l’Initiative a été transférée de la Côte d’Ivoire au Ghana pour l’année prochaine, où c’est le ministre ghanéen de l’Agriculture et de l’Alimentation, Bryan ACHEAMPONG qui prendra la relève.
« Nous saluons l’Initiative pour le travail accompli et les efforts récents visant à sensibiliser le secteur sur l’importance d’un revenu vital pour les agriculteurs et à garantir le pilier économique de la durabilité », a déclaré le Président sortant, le Ministre d’État, Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et des Productions Vivrières, Kobenan Kouassi ADJOUMANI. Et de conclure : « Nous encourageons l’Initiative à mener de nouvelles actions pour consolider les progrès réalisés pour parvenir à une économie cacaoyère pleinement durable, car il n’y a pas de chocolat sans cacao et il n’y a pas de cacao sans nos braves producteurs. »
Bamba Mafoumgbé

Légende photo : Le ministre d’Etat Kobenan Kouassi Adjoumani ( à gauche) de la Côte d’Ivoire passe le témoin au ministre Bryan ACHEAMPONG du Ghana( droite) ( Photo : CCC)

 

sys bannière